23 novembre 2008 – Ciao les spaghettis, bonjour la Slovénie!

Le départ de Milan est placé sous le signe de la pluie.

Départ donc sous un temps plus que pourri, qui nous mène à Pandino. Comme d’hab’, nulle part où dormir, et un restaurateur nous conseille d’aller voir les étudiants, vers le château…on n’est pas sûrs de bien comprendre, mais on va voir. On passe donc l’entrée de ce château fort, et on tombe effectivement sur un troupeau de jeunes étudiants, qui ne nous quittent plus de la soirée, bien decidés à nous aider.
On est en fait à l’internat de l’Ecole des métiers du Lait de Pandino.
Nous nous croyons donc sauvés pour la soirée, mais c’est sans compter que le château est un bâtiment municipal, et que les professeurs refusent de nous y laisser dormir, cela étant interdit…
Après de longues pallabres, nous sommes presque resignés à aller planter la tente ailleurs, sous la pluie…lorsque notre bonne étoile pointe son nez: le Maire passe justement par là. C’est donc lui qui nous autorise à dormir dans une grande salle du château, il nous passe même les clés!

23 novembre 2008 - Ciao les spaghettis, bonjour la Slovénie! pb130687-300x225

pb130701-300x225

Nous avons donc droit à notre nuit de châtelains, et le lendemain matin, nous avons la chance de pouvoir visiter l’école où les élèves apprenent à fabriquer du fromage.

pb130699_640x480-300x225

Inutile de dire que nous en avons profité pour faire de larges provisions en Fontina pour la suite du voyage!

Retour sur les vélos, et retour de la pluie. Bizzarement, elle ne me dérange pas tant que ça…enfin beaucoup moins que la grisaille. Ce qui est bien quand il y a du soleil, c’est qu’il y a de la lumière, et ça rend content…
Ce soir, on arrive à Ghedi, et on a le droit d’installer la tente dans la cour de la pizzeria où l’on a mangé une bonne Marinara. La Marinara n’existe pas en France, c’est en fait une Margherita…sans le fromage! (et oui, quand on n’a pas de sous…)

pb140703-300x225

On se réveille, et le soleil fait enfin son apparition…miracle! je roule en Tee-shirt, quel luxe pour un mois de novembre!
Ce jour là sera celui des beaux petits villages.
Tout d’abord, Montecchiari. Un village à l’italienne, tel que je pouvais l’imaginer: petites rues très très étroites, maisons de toutes les couleurs, soleil et farniente. Et en plus, pas de touristes! c’est l’avantage de ne pas être en plein mois d’août.

pb140709-300x225

On reprend les vélos, pour arriver à Borghetto. On n’a pas fait beaucoup de kilomètres aujourd’hui, mais on craque, on va y passer la nuit. C’est tout simplement trop beau: petit village fortifié avec un lac et des cascades en son centre, un château fort un peu plus haut, odeurs de provence, et le vieux pont de pierre…

pb140731-300x225

Et on n’a pas fini d’en prendre plein les yeux, car le lendemain, on arrive à Vérone. C’est carrément la plus belle ville que l’on ait vue jusque là à mes yeux. Encore plein de couleurs vives, encore des dédales de rues incroyables, mais en plus, un charme impalpable, peut-être apporté par les ombres de Roméo et Juliette qui planent au dessus des toits…

pb150825-300x225

Lendemain, objectif Padoue! C’est vraiment l’été! Il fait chaud, et les paysages ne sont pas sans rappeler le sud, avec plein de pins.
Niveau itinéraire, pour la premiere fois, on se plante. 20kms dans la mauvaise direction, enfin non, plutôt, on avait decidé de tenter les toutes petites routes pour une fois, et on n’avait pas remarqué une jonction impossible…enfin bref, on arrive à Padoue, et une très bonne surprise nous y attend: le grand marché dominical. Tout affamés qu’on était, on se fait un petit bonheur à refaire notre garde manger de saussisson, jambon, fromages…sans oublier les nombreuses dégustations que l’on n’a pas longtemps hesité à prendre d’assaut!
Padoue est aussi une jolie ville, avec plein d’arcades au dessus des trottoirs, mais surtout, avec deux somptueuses cathédrales, aux toits en dômes – les Duomos – non sans rappeler la forme des observatoires…un autre moyen de se rapprocher des étoiles peut-être.

pb170857-300x225

Nous passons presque deux jours – absolument géniaux – à Padoue, avant de prendre la route vers Venise.
Le grand pont de 4kms qui relie la cité au continent est passé, nous y voila! Une sacré étape est franchie.

Ma première impression de Venise est absolument désastreuse.
Comme vous le savez certainement, cette cité est pleine de canaux, et pour les franchir, il y a des ponts-escaliers. En gros, Venise à vélo, c’est pas envisageable (d’ailleurs c’est interdit…), il nous fallait donc les laisser quelquepart avec les sacoches avant d’entrer dans la cité. On va tout d’abord demander aux policiers. Avant même d’écouter notre histoire, ils nous envoient vers le dépose-bagage (payant). Nos vélos étant trop gros pour cette solution, on se dit qu’on pourrait les déposer au fond d’un parking…26 euros pour la nuit, inenvisageable…un autre parking…pareil. En gros je comprends vite, à Venise, personne ne sera là pour nous aider, il va falloir nous débrouiller par nous mêmes. Enervés, on finit par monter au 3eme étage d’un grand parking à l’insu des gardiens, les poser provisoirement dans un endroit discret.
Passons sur les prix absolument exhorbitants de tout, et sur notre condition nouvelle de portefeuilles ambulants, et je dois dire que je me reconcillie vite avec la ville (pas avec les gens…).
Et oui, Venise est somptueuse. Les innombrables canaux, les gondoles, les entrées d’immeubles sur l’eau, tout cela est bien vrai, et c’est effectivement unique et hallucinant…

pb210995-300x225

pb190941-300x225

pb190939-300x225

pb190926-300x225

Niveau hébergement, on devient difficiles. Maintenant, on veut des centres-ville. Et avec un peu d’imagination, plein de solutions s’offrent a nous…

pb180894-300x225

pb180893-300x225

pb200988-300x225

pb180879-300x225

C’est après deux jours bien remplis à Venise que vient un moment qui devait arriver…Tony doit rentrer vers la France, à contre coeur, mais stage oblige…
Petit bilan de 3 semaines ensemble: c’était vraiment génial !!! (et dire qu’à la base, il ne devait rester que 3 jours…)
Tony, c’est vraiment cool que tu sois venu, et puis un jour, on remettra bien ça (de toutes façons, il faudra bien prendre notre revanche sur la Casa del Pellegrino…)

Je retraverse le pont, en sens inverse. Cette fois, je suis seul. C’est un nouveau voyage qui commence.
Je jette quelques coups d’oeil derrière moi de temps à autre, et non,il n’y a plus personne…
Allé, je me concentre sur mes objectifs, et c’est parti!
Cette étape me mène à Latisana, entre Venise et Trieste. Les paysages sont composés d’immenses champs tout verts, qui ressemblent un peu à des rizières.
Il fait froid, et je passe ma première soirée bien au chaud à bouquiner dans un café.
Et le lendemain, je passe la frontière Slovène!
Je commencais à peine à baragouiner l’italien que me voila dans un pays où, pour de bon, je ne connais rien à la langue!
De ce que j’ai vu de la Slovénie jusqu’à présent, la nature est beaucoup plus présente, on voit un peu moins l’empreinte de l’homme qu’en Italie, et c’est somptueux.

pb221019-300x225 pb221017-300x225

Et les Slovènes sont des gens extrêmement chaleureux. Pour ma première nuit dans ce pays, j’ai été accueilli à bras ouverts par Bojan, Zoran et Nadja.

pb231023-300x225

Voila donc pour ce bout de voyage…

…et vous avez le bonjour de Barthélémy!

 

  1. Auré, papa, maman 11.23.08 / 2pm

    salut,

    c’est génial, je continue de lire avec autant de plaisir chaque episode…courage courage, ce que tu fais est génialissime…papa et maman me demande des news quasi quotidiennement…bref prend soin de toi, je te ferai partager mes experiences prochainement à mon tour puisque je serai chez les tchangs et les lee dans 4 jours…

    Aller pédale et surtout profite et surtout surtout fais nous profiter…

  2. Foucault 11.23.08 / 2pm

    Ton voyage est impressionnant! Tu es impressionnant!

    Bon courage pour la suite et en passant, ne regarde pas derrière pour voir si tu es bien seul. Regarde devant, et tu constateras que nous sommes tous derrière toi … à te lire!

  3. Maman et Papa 11.23.08 / 2pm

    Salut Franck,
    Alors, ça y est, le petit est baptisé ! Ce doit être différent et plus difficile avec Barthélémy mais sans Tony. Un gros bisou à Tony qui va devoir réapprivoiser la vie ordinaire. L’aventure se corse. Nous espérons que tu va rencontrer de nouveaux compagnons de voyage avec qui partager la route et la tente. Ton blog est un moment fort pour nous, merci de ce que tu écris et des photos qui nous permettent de mieux imaginer ton parcours. Nous te souhaitons beaucoup de jours ensoleillés et de belles rencontres. A bientôt de te lire.

  4. nathalie michalski 11.23.08 / 2pm

    On nous demande toujours de ne pas confondre le rêve et la réalité…. avec toi, c’est magique…..pas de confusion possible : ils sont mélangés……. Merci… Nathalie

  5. anne-marie et bernard 11.23.08 / 3pm

    aujourd’ui dimanche, Papi et Mamie sont venus déjeuner à la maison et nous venons de lire ton blog.C’est avec beaucoup d’émotion que nous suivons ton périple et admirons ton courage et ta débrouillardise. Nous souhaitons que ta ta bonne étoile suive ton parcours et te permette de profiter de belles expériences sous un temps pas trop mauvais. Nous pensons beaucoup à toi, te souhaitons bon courage et t’envoyons de gros bisous.A bientôt sur ton prochain blog . big bisous. PAPI Mamie bernard Anne-Marie

  6. Liliana 11.23.08 / 5pm

    Salut neveu , te voilà du coté des alpes julliennes chez les slaves . Ton récit jusqu’a présent nous tient en halaine , on ne s’en lasse pas . Ca parrait incroyable , mais au fait c’est simple , il faut juste oser , et tu l’as fait…… Bon courage a Tony , car la fin de l’année risque de lui parraitre bien fade. Puisque tu as changé d’itinneraire et te voilà a l’assaut de la montagneuse Slovenie , je te rassure , entre Zagreb et Belgrade c’est plat . Si tu pédalles avec l’entrain nous risquon même de nous voir en fin de semaine. Eh oui , surprise , j’y serais du vendredi a lundi 01-12. Comme j’y vais pour festoyer a Belgrade , la fête sera encore plus belle si j’ai le plaisir de t’accueillir et te montrer ma ville . Papy Bosko t’attends ainsi que Sacha , mon frère et sa famille . Ca risque d’etre un autre exercice pour toi, Comment échapper a tous ces gens qui sont curieux de te renconter car n’en reviennent pas de ce que tu as entrepris ! Pédale vite et a bien tôt .
    En serbo-croate : SRECAN PUT , ( bon voyage ) VIDIMO SE ZA KRATKO ( a bien tôt )
    Biizzzzzzzzzzzzz Jean Michel et Liliana

  7. yovanna 11.23.08 / 7pm

    Toute cette aventure a l’air fabuleuse!!!
    Je ne raterais sous aucuns prétexte l’épisode “kank a belgrade” (j’ai trop hâte!!!)
    On est tous très fière de toi et surtout très impressionnés
    Gros bisous cousin.

  8. André 11.23.08 / 10pm

    Franck,
    Que dire en lisant tes articles à part bravo et merci! Bravo d’avoir le courage de faire ce périple et merci de nous le faire partager! J’espère que la suite du voyage se passera bien! Take care of yourself!

  9. sandrine 11.24.08 / 10am

    Salut mon neveu,

    Luc, Arthur et moi, nous sommes tous derrière toi. Surtout Arthur qui te suit avec beaucoup de joie et un peu d’angoisse pour son cousin..
    Fait bonne route, éclate toi bien à Belgrade.

    Sandrine

  10. alexandre 11.24.08 / 10pm

    Bonne route en solitaire. Je veux dire: amène nous des histoires venues de loin. A bientôt…

  11. Louise 11.25.08 / 9am

    Merci Franck pour ces mots, ces photos, ces bouts de voyage que tu nous offres.

    Merci de nous recentrer sur nos rêves, parce que tu es la preuve vivante que nos rêves sont à portée de main, que l’on peut les attraper et les vivre…

    Continue à pédaler et nourris toi de toutes ces rencontres, ces paysages… C’est magique ce que tu fais !

    Louise

  12. Jean-Marie 11.28.08 / 5pm

    Coucou Franck !

    Je te souhaite un très bon WE, j’espère que tu te portes bien.

    A très bientôt,

    Jean-marie

  13. martine rock 11.30.08 / 4pm

    Salut Franck! Quelle équipée passionnante et impressionnante. Je mesure la difficulté de la tache car le fils de mon compagnon a suivi la même épreuve e mars à aoùt. Ils ont suivi un trajet différent pour le début mais le + important était la dimension humaine de l’aventure. Tout comme pour toi j’imagine. Guillaume & Raphaël ont été “bluffés” par ton entreprise. Tout le monde t’envoie de chaleureux saluts. Nous sommes inscrits sur le site pour suivre ta progression. A bientôt et mille fois bravo!

  14. Aurélie 12.04.08 / 3pm

    Slt cousin!
    J’ai pensé à toi à Madagascar on a rencontré dans un hôtel un jeune homme qui a fait ya quelques années le tour du monde en vélo avec sa femme et son bébé, il existe un livre sur eux désormais, j’étais fière de pouvoir dire que mon cousin faisait la meme chose et je suis ravie de voir que tout se passe bien, que tu rencontres des gens et que t’arrive à te procurer du fromage et à dormir dans des chateaux. Tu sais sur sainte marie on s’est fait 30km en vélo, ca montait et descendait sans cesse…j’en pouvais plus, je me suis demandée comment tu faisais pour supporter ta selle autant de temps. Je te souhaite tout plein de bonnes choses et de belles rencontres et sache que toute la famille pense très fort à toi; Bisous

Blog du niveau intermédiaire |
Blouse Blanche en Inde |
STAGE ARGENTINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyageromenaples
| Best Airlines
| Copaindoudou